L’Assemblée entérine l’interdiction d’explorer et d’exploiter les gaz de schiste

L’Assemblée nationale a entériné, mercredi 25 janvier, l’interdiction des gaz de schiste, en achevant l’examen en première lecture du projet de réforme du code minier. Le texte prévoit que l' »exploration et l’exploitation, par quelque technique que ce soit, des hydrocarbures non-conventionnels sont interdites sur le territoire national. »
Cette disposition est destinée à compléter la loi de juillet 2011 (sur Légifrance) qui était jusqu’alors limitée à l’interdiction de la technique de la fracturation et ne visait donc pas une substance. Des députés y ont vu un simple « effet d’annonce » en raison du calendrier parlementaire.
Un texte qui ne prévoit pas de sanctions…

Lire la suite sur Change.org

Publié dans Délibérations, positions d'élus | Marqué avec | Laisser un commentaire

Pour une interdiction pure et simple de l’exploitation des gaz de schiste en France

Vous avez une occasion unique d’interpeller vos députés pour leur faire adopter une interdiction pure et simple de l’exploitation des gaz de schiste en France ! Signez cette pétition !

Les 17 et 18 janvier prochain en commission développement durable de l’Assemblée Nationale et les 24 et 25 janvier en séance plénière un projet de loi portant réforme du Code minier français va être discuté à l’Assemblée Nationale.

Nous avons là l’opportunité d’obtenir ensemble l’inclusion dans cette future loi du principe d’interdiction de l’exploration et de l’exploitation des gaz et pétrole de schiste en France. Aujourd’hui seule la technique de ‘fracturation hydraulique’ est interdite par une loi de 2011, ce qui rend toujours possible l’exploitation par de nouvelles techniques.

Signez cette pétition pour demander aux partis politiques de déposer et/ou de soutenir des amendements introduisant l’interdiction de l’exploration et de l’exploitation des gaz et pétroles de schiste en France ! C’est une occasion unique d’éloigner définitivement cette menace écologique majeure, à quelques mois d’un changement de majorité possible dans le pays. Ne la ratons pas !

Pour signer la pétition, c’est ICI.

Publié dans Initiatives | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Un pas vers l’interdiction définitive des gaz de schiste ?

Mardi soir 17 janvier, un amendement porté par la députée socialiste de l’Ardèche, Sabine Buis, a été adopté en commission du développement durable, à l’Assemblée Nationale. Il prévoit l’interdiction pure et simple des gaz de schiste. Mais rien n’est pour autant gagné, estiment les anti-gaz de schiste.

Les gaz de schiste définitivement interdits en France? C’est en tout cas l’objectif de Sabine Buis, la députée socialiste de l’Ardèche. Mardi, elle participait à l’examen, en commission, de la réforme du code minier. Elle a déposé un amendement pour interdire purement et simplement l’exploration et l’extraction de gaz de schiste.

Les discussions ont été vives, mais l’amendement a été adopté

Il reste encore quelques étapes, malgré tout, pour que ce texte entre en vigueur.

Il sera présenté la semaine prochaine en séance publique. Dans l’hémicycle, les députés devront voter le texte sur la réforme du code minier. Les Républicains, plutôt défavorables à une interdiction totale concernant les gaz de schiste, pourraient présenter d’autres amendement ou s’opposer à la mesure de Sabine Buis. Et que feront les soutiens d’Emmanuel Macron? L’ancien ministre de l’économie et la ministre de l’écologie Ségolène Royal s’étaient affrontés sur le sujet l’an dernier.

Malgré cette avancée, le collectif Stop aux gaz de schiste en Ardèche est plutôt pessimiste.

D’autant que la session parlementaire s’achève le mois prochain. Les délais pour une navette parlementaire sont donc très courts… et le texte pourrait tout simplement tomber aux oubliettes, avant les échéances électorales.

Écouter les interviews ICI

Le gaz de couche a été complètement ignoré alors qu’il figurait dans son propre amendement que Sabine Buis a préféré retirer au profit de celui de Chanteguet qui a exclu le gaz de couche des hydrocarbures non conventionnels.

L’exploitation du gaz de schiste définitivement interdite? « Il faut la graver dans le marbre » : lire ICI

Publié dans Délibérations, positions d'élus | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Plus que jamais, restons vigilants ! Les forages en Lorraine ont commencé…

source: les amis de la terre

Si vous croyiez que la loi de 2011 interdisant la fracturation hydraulique avait éloigné la menace des forages et des pollutions de l’eau, de l’air et des sols du territoire français, nous vous invitons à aller faire un tour en Moselle cet été.

arton2401

En effet, le sous-sol mosellan contient du gaz de couche, un « cousin » du gaz de schiste. Le gaz de couche est souvent confondu avec le grisou, bien connu des mineurs, un gaz qui circule librement dans les anciennes mines de charbon et qui doit être récupéré pour éviter fuites et accidents. A l’inverse, le gaz de couche est contenu dans le charbon, dans des zones très profondes (1000 à 4000 m) qui n’ont jamais été exploitées. Pour le récupérer, il faut pomper de l’eau, déjà présente ou qu’il faut injecter puis séparer du gaz. Autrement dit, de très petits volumes de gaz de couche peuvent …
(lire la suite ici)

Publié dans Articles de presse, Savoir et comprendre | Marqué avec , | Un commentaire

Le gaz de schiste américain débarque en Europe

4889842_6_3614_2016-03-24-e1e18a9-3067-1mfdpjd_56221b11fc9ffcd87a526245b1e3c374

La scène était parfaite pour l’arrivée de l’Intrepid. Dans un fjord norvégien aux eaux translucides, sous un ciel bleu immaculé, le vaisseau de 180 mètres de long a terminé, mercredi 23 mars, sa traversée de l’Atlantique. En accostant au terminal de Rafnes, au sud de la Norvège, où se trouve une grande usine pétrochimique, il a marqué un moment historique : la toute première importation de gaz de schiste américain en Europe. Une véritable…

Lire la suite sur Le Monde.fr

Publié dans Articles de presse, aspects économiques | Marqué avec | Laisser un commentaire